Le coût

L'association propose à l'adoption des chats adultes (toute l'année) et des chatons (durant la période chatons : mai à décembre.)

Les frais d'adoption que nous vous demandons correspondent au remboursement des frais vétérinaires engagés par l'association.</p">

Pour un chat adulte / un jeune chat / un chaton

MÂLE : 168 €/ FEMELLE : 188 € - Le tarif est identique quelque soit l'âge du chat.

Ce tarif comprend les prestations suivantes :

  • L'identification par puce électronique et le tatouage IE
  • la stérilisation
  • la vaccination (primo vaccination et rappel : typhus / coryza / leucose)
  • le déparasitage interne (vermifuge) et externe (antipuces)

Important : jusqu'à ses 6 mois, un chaton doit être vermifugé 1 fois par mois.

Pour les chatons, les soins n'ayant pas encore été effectués (comme la stérilisation par exemple) sont payés d'avance.

Pour un chat atteint du Sida

L'adoption d'un chat atteint du Sida (FIV, absolument non transmissible à l'Homme) est totalement gratuite, sous réserve que vous vous engagiez à prendre en charge tous les frais médicaux dont il aura besoin au cours de sa vie.

Leur adoption est gratuite car étant malades, ils ont peu de chance de trouver un foyer où ils seront aimés. Pourtant, comme pour un humain séropositif, le virus peut rester dormant pendant de nombreuses années. Il est tout à fait possible de vivre sereinement et sans risques avec un chat porteur de cette maladie. Un chat bien protégé est un chat qui vivra plus longtemps. N’hésitez pas à lui offrir une vaccination complète pour prévenir les maladies extérieures et lui offrir une nourriture saine qui aidera son corps à mieux se défendre.

Pour en savoir plus, nous vous recommandons de consulter la fiche du site Seconde Chance sur la vie avec un chat porteur du FIV(link is external) et le forum "L'Assistance des félins positifs(link is external)." Vous y trouverez des explications, des conseils et vous pourrez discuter avec des propriétaires de chats positifs.

Selon que vous avez ou non d’autres chats, les questions à vous poser et les précautions à prendre seront différentes. Il faut néanmoins, pour éviter la progression de la maladie, empêcher tout contact d'un chat malade avec d'autres chats et, par conséquent, limiter ses sorties.

Scroll to top