Association Potron-Minet, officiellement Refuge de la Protection Animale pour les chats

Nous souhaitons tous vous remercier

Merci aux bénévoles qui se sont surpassés cette année, qui ont redoublé d’efforts, qui ont fait preuve d’adaptabilité et d’ingéniosité.

Merci à tous les donateurs, sans qui rien ne serait possible. Que vous donniez pour sauver un chat en particulier, pour financer nos travaux, simplement pour nous aider, que vous participiez aux opérations caddies en donnant de la nourriture, de la litière ou des jouets : Merci.

Merci à nos deux membres fondateurs Antonio et Lucie (respectivement Président et vice-Présidente) qui œuvrent depuis la création de l’association en 2007 sans jamais baisser les bras quelles que soient les circonstances et les coups durs.

Merci à notre vétérinaire sanitaire référent et à nos vétérinaires partenaires, qui travaillent avec nous afin de sauver nos petits moustachus.

Merci aux acteurs de la DDPP SPA et de la mairie de Mérignac, qui sont venus durant l’été 2018 et qui ont suivi notre dossier pour passer en mode refuge. Cette visite nous a permis de nous améliorer et de nous conformer aux normes afin d’accéder à ce nouveau statut. Nous avions beaucoup de travail administratif à effectuer (maintenant fait) et des travaux à engager.

Pour ceux qui sont un peu plus curieux et qui ont continué à lire cet article jusque-là, voici quelques détails supplémentaires.
Il y a eu beaucoup de bruit autour de la visite de la DDPP l’an dernier. Nous avions fait une communication sur le sujet lors du lancement de notre collecte « devenir refuge ». Mais il y a eu des divagations ne provenant pas de notre fait sur internet et les réseaux sociaux, comme cela arrive de nos jours.

Notre histoire

Depuis 2007, Potron-Minet recueille, soigne et fait adopter des chats et chatons, comme beaucoup d’autres associations en Gironde. Quelle différence entre ces associations, pourrait-on se demander ? Pas beaucoup ; nous sommes toutes des associations de la Protection Animale et nous nous battons pour la même finalité.

Notre petite particularité est d’accueillir les cas désespérés et les grands blessés. Nos pensionnaires proviennent de la rue, de particuliers, de cliniques vétérinaires, de collectivités et d’autres associations.

Nous fonctionnons de la façon suivante :

  • Nous plaçons les nouveaux arrivés en quarantaine, (conformément au règlement sanitaire), dans de grandes cages. Les chats sont alors examinés par nos vétérinaires partenaires et les soins sont ensuite pratiqués au refuge.
  • Lorsque la période de quarantaine est passée avec succès, soit nous les plaçons en familles d’accueil, soit nous les mettons avec les autres chats en liberté dans les pièces de vie qui ont toutes un accès à des enclos extérieurs. Ils sont libres de se déplacer et sont alors proposés à l’adoption.

Au fur et à mesure des années, l’association a pris de l’ampleur et ce passage en refuge était un désir de nos membres fondateurs depuis longtemps. Mais, étant composée uniquement de bénévoles et sans support extérieur, nous n’avions pas engagé les démarches.

La visite de la DDPP nous a beaucoup aidés car cela nous a permis de connaitre nos points fort et nos points à améliorer. Nous manquions surtout de formalisations administratives, qui sont maintenant en règle. Il fallait aussi améliorer les infrastructures. Comme carreler les murs afin de nettoyer plus facilement (ce que nous faisions déjà régulièrement mais sur des murs peints), créer un espace dédié d’accueil pour les visiteurs et les adoptants, créer un vrai vestiaire pour les bénévoles, agrandir nos espaces de stockage pour un accès plus facile (pour la litière, la nourriture et autres matériels), créer une pièce d’infirmerie à l’écart et distincte des autres pièces. Beaucoup de travaux, qui ont bien avancé ! Nous n’avons pas terminé les transformations, car cela coûte cher et qu’elles sont entièrement réalisées par des bénévoles selon leurs disponibilités et leur temps libre.

Actuellement, nous ne recevons pas d’aide financière de l’Etat. C’est grâce aux dons que nous arrivons à continuer notre action. Nous payons toujours en priorité les factures vétérinaires et les factures de croquettes, et nous avons encore besoin de votre aide pour cela. De temps en temps, comme l’an dernier nous devons stopper les nouvelles arrivées au refuge, pour plusieurs raisons :

  • Difficultés financières qui font que nous ne pouvons plus prendre en charge de nouveaux arrivants et de nouveaux frais avant de retrouver un certain d’équilibre
  • Lorsque nous n’avons plus de Familles d’Accueil disponibles et que le refuge a atteint sa capacité maximale.

L’été dernier, nous n’avons pas arrêté les arrivées par manque de conformité suite à la visite de la DDPP, mais parce que nous avions besoin de rééquilibrer nos finances. Les soins, l’attention et la condition de nos animaux n’ont jamais été remises en cause par la DDPP. Les frais d’adoption ne suffisent malheureusement pas à couvrir les frais de l’association. Ils couvrent uniquement le pack de soins « basiques » : vaccin, rappel de vaccin, stérilisation, identification électronique. Tout le reste est à la charge de l’association :

  • L’alimentation (croquettes, pâtées, friandises, poulet bouilli, … pour le bonheur de nos petits loulous),
  • La litière,
  • Les soins vétérinaires (soins d’une maladie ou d’une opération ; souvent très coûteux),
  • Et les dépenses diverses (matériels, produits ménagers, produits antiparasitaires, entretiens des locaux, etc.).

Vous pouvez nous aider

Pour cela, nous mettons en place des collectes régulièrement via la plateforme « HelloAsso », afin de bénéficier d'une aide financière. Pour rappel, tous les dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66%.

Suivez-nous

Voilà, vous en savez un peu plus sur nous et nous vous remercions de nous suivre !

Pour plus d’informations n’hésitez pas à venir nous rencontrer lors de l’un de nos évènements, à nous suivre sur notre site internet et sur notre page Facebook.

Scroll to top

Potron Minet est désormais un Refuge de la Protection Animale pour les chats.

Nous souhaitons vous remercier pour votre soutien et votre aide. Grâce à vous, nous pouvons continuer à nous occuper de nos amis moustachus.

En savoir plus